This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website.

Carole Chemoul
Sophrologue Paris 12

10 bienfaits de la sophrologie

Vous vous demandez quels sont les bienfaits de la sophrologie ? 

Alors vous trouverez toutes les réponses dans cet article. 

Grâce à différentes techniques de relaxation, de respiration et de visualisation, la sophrologie compte d’innombrables bienfaits qui vous aideront au quotidien.  

Pourquoi la sophrologie et ses bienfaits font-ils autant parler d’eux ?

La sophrologie permet d’acquérir un équilibre entre le corps et l’esprit à travers des techniques simples à adopter dans la vie de tous les jours. 

Plusieurs études ont même constaté que les personnes qui la pratiquent régulièrement vont moins souvent chez le médecin et, par conséquent, prennent moins de médicaments. 

Mais ce n’est pas la seule vertu de cette « science de la conscience harmonieuse » et nous allons voir ensemble 10 bienfaits de la sophrologie dans différentes situations de la vie : 

Prendre RDV avec Carole Chemoul Sophrologue sur Paris.

Séances de sophrologie individuelles et collectives dans un endroit calme et convivial à Paris 12.



J’ai été accompagnée par Carole pendant 1 an, elle a été une aide très précieuse pour dompter mes angoisses et m’a accompagnée pour concrétiser mes projets, pour lesquels j’éprouvais de grandes difficultés.

1. Sur le stress

Témoignages Mel Mel

Carole Chemoul Membre de la Chambre Syndicale de la Sophrologie

15 Rue du Dr Goujon, 75012 Paris



Prendre RDV

1. Sur le stress

La sophrologie caycédienne permet de mieux gérer le stress ainsi que toutes ses expressions négatives. 

En effet, le mauvais stress se manifeste souvent par des troubles du sommeil, des palpitations, des problèmes digestifs et même des douleurs articulaires. 

Grâce à des techniques adaptées à votre cas, la sophrologie vous aide à surmonter le stress, en plus d’autres bienfaits qui vous seront très utiles au quotidien. 

Car il s’agit avant tout d’écouter votre corps, de gérer votre respiration et de ressentir pleinement vos émotions positives. C’est-à-dire de revenir aux bases de la sophrologie. 

Pour cela, il est primordial de reconnaître les tensions physiques et de les localiser, afin de les cibler efficacement. 

Il est d’ailleurs très important de prendre conscience de votre état corporel général, car écouter votre corps permet de répondre à ses besoins. 

Ensuite, la sophrologie vous apprend à lâcher prise sur les contrariétés de la vie et, au fil des séances individuelles ou en groupe, ses bienfaits apparaîtront : vous vous sentirez plus apte à affronter les situations que vous appréhendez. 

Bien qu’on puisse percevoir le stress comme un ennemi, il est tout de même nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme. Il permet d’être plus fort, plus intelligent, mieux réactif. 

Mais il ne doit pas prendre le contrôle de votre vie. 

Il est bon de savoir que la façon dont vous percevez votre stress, y compris l’angoisse avant un examen ou le stress au travail, a un impact sur la manière dont vous y réagissez biologiquement. 

Dans ces conditions, si vous parvenez à ne pas accorder une importance démesurée à l’événement qui provoque votre stress, vous serez amené à réagir de manière plus maîtrisée et donc plus positive : vous trouverez des solutions pour faire face et tirer le meilleur parti de la situation. 

2. Sur la douleur

La sophrologie vous aide à mieux vous connaître pour développer vos ressources intérieures. 

C’est un moyen très efficace pour augmenter la confiance en soi et conserver des pensées positives lors d’une situation difficile. 

 C’est à cet égard que la sophrologie caycédienne est utile pour soulager la douleur. 

Gardez cependant à l’esprit qu’elle ne soigne pas : c’est une médecine douce qui vous permet de retrouver une harmonie entre votre corps et votre esprit et, ainsi, de mieux vivre avec la douleur. 

Les exercices de sophrologie vous apprennent à y faire face et à la gérer. 

La douleur ne disparaîtra pas, mais elle sera plus supportable pour vous. Votre quotidien sera transformé, et donc celui de votre entourage. 

C’est ainsi que de plus en plus d’hôpitaux font appel à des sophrologues pour le suivi de leurs patients car cela limite notamment le recours aux antidouleurs. 

Aiguë ou chronique, la douleur est ressentie de manière différente selon les individus. Mais dans tous les cas, les émotions négatives en aggravent la perception. 

C’est pourquoi l’un des objectifs de la sophrologie, et donc l’un de ses bienfaits, consiste à éliminer toutes les pensées et les tensions susceptibles de modifier négativement votre perception de la douleur, afin de vous apporter du soulagement. 

Parmi les méthodes employées par les sophrologues pour réguler l’intensité de la douleur, il y a notamment la respiration contrôlée, la relaxation, le relâchement musculaire et la visualisation positive. 

Alors n’hésitez pas à consulter un sophrologue pour apprendre à soulager la douleur

3. Pendant la grossesse

La sophrologie offre d’énormes bienfaits pendant la période de la grossesse

Elle contribue bien sûr à soulager les maux « classiques » de la femme enceinte, mais elle l’aide aussi à mieux vivre les changements dans son corps. 

Certains exercices permettent même de créer un lien supplémentaire entre maman et bébé, comme l’exercice de la respiration abdominale qui, en procurant plus d’espace au niveau du ventre et en provoquant une sorte de bercement, soulage l’un et l’autre. 

De plus, parce qu’elle permet de renforcer la confiance en soi et la capacité à assumer ce nouveau statut de mère, la sophrologie est une pratique thérapeutique recommandée par les gynécologues. 

En effet, la grossesse est une période très chargée en émotions, en raison de la perspective du futur rôle de maman et le chamboulement des hormones. Tout cela peut être source d’inquiétudes, de peurs, d’angoisses, autant de pensées négatives pour la santé. 

Grâce à des techniques de visualisation positive, le sophrologue aide la future maman à créer une image apaisante pour elle, un lieu agréable, des bruits doux, des odeurs rassurantes, tout un cadre où elle pourra se réfugier. 

 De plus, il lui apprend à réaliser des exercices de respiration relaxante qu’elle pourra par la suite faire seule à la maison. 

Enfin, la femme enceinte peut aussi dépasser ses peurs relatives à l’accouchement. Guidée par la voix du sophrologue, elle s’entraîne à vivre les différentes étapes de l’accouchement en les accompagnant d’images positives qui, au fur et à mesure des séances, s’ancreront dans sa mémoire et seront très utiles le jour J. 

4. Sur le sommeil

En matière de sommeil, chaque individu a des besoins différents. 

Le niveau de stress et l’hygiène de vie peuvent en affecter grandement la qualité et empêchent souvent l’accès à un sommeil réparateur. 

 Si les insomnies et les réveils nocturnes sont votre lot, alors la sophrologie, grâce à ses techniques de relaxation associées à des exercices de respiration, peut vous aider à lâcher prise et à vous détendre pour faciliter l’apaisement avant d’aller vous coucher. 

Il s’agit ici de remplacer les pensées négatives par des sensations corporelles ou, plus précisément, de fixer votre attention sur votre corps pour être plus à son écoute. 

Ainsi, en pratiquant un exercice de respiration, c’est-à-dire en vous concentrant consciemment sur votre inspiration et votre expiration, vous détendrez votre corps et, de ce fait, il sera en parfaite harmonie avec votre esprit. 

C’est la combinaison de ces deux facteurs qui chassera vos troubles du sommeil et vous apportera un repos de meilleure qualité. 

En créant une sorte de rituel psychique et physique avant d’aller vous coucher, vous libérez vos tensions, votre corps s’apaise et le sommeil revient. 

Au début, il est vivement conseillé de consulter un sophrologue pour vous guider et vous apprendre les bases de la sophrologie ainsi que les exercices spécifiques à vos troubles du sommeil. 

Ensuite, vous pourrez réaliser ces exercices seul chez vous et profiter pleinement des bienfaits de la sophrologie dans votre quotidien. 

5. Sur les enfants

Grâce à ses bienfaits à l’égard notamment des troubles du sommeil, des phobies, de l’hyperactivité et du manque de concentration, la sophrologie permet de répondre efficacement aux blocages que peuvent rencontrer les enfants. 

Généralement, les résultats sur les enfants sont satisfaisants car ceux-ci disposent d’une grande sensibilité et leur rapport au corps est moins entravé que celui des adultes. 

Dès l’âge de 5 ou 6 ans, un enfant peut bénéficier de la sophrologie. 

 Comme pour les adultes, l’un des éléments clés est la respiration. Le sophrologue intègre les exercices d’une façon ludique. 

Lors des premières séances, le sophrologue s’attache à identifier l’origine de la difficulté rencontrée, grâce à un dialogue avec l’enfant. 

Sachez que la présence des parents n’est pas une exigence absolue, surtout si les séances ont lieu à la maison. 

Sachez aussi que le travail avec un enfant génère certes de bons résultats, mais cela nécessite beaucoup de patience de la part de l’entourage. 

6. Sur le mental des sportifs

La sophrologie est aussi un atout pour les sportifs qui souhaitent parvenir à un haut niveau et dans de bonnes conditions physiques et psychiques. 

Comme dans les autres domaines, le mental peut faire une énorme différence dans le sport : motivation, concentration, confiance en soi, gestion du stress. Car ce sont là des facteurs de performance. 

Par exemple, non maîtrisé, le stress peut grandement affecter le sportif et même être à l’origine de tensions musculaires importantes susceptibles d’engendrer des blessures. 

Bien évidemment, le sportif a besoin de stress pour se dépasser dans sa prestation. 

Mais l’idéal est d’acquérir un stress positif sans basculer dans l’excès. 

Les bienfaits de la sophrologie dans le domaine sportif sont vastes, jusqu’à l’amélioration de la maîtrise du corps pour gagner en précision et en efficacité dans l’effort . 

Il existe un planning exclusivement destiné aux sportifs de haut niveau, basé sur des méthodes de relaxation et de récupération, visant la gestion du sommeil, la préparation physique et mentale, la canalisation des émotions (contrôle de la peur, du trac), la cohésion de groupe et la lutte contre la lassitude. 
Ce planning peut être complété par d’autres techniques et méthodes, en fonction de l’activité sportive concernée. 

La sophrologie est donc une pratique présentant un large champ d’application et des bienfaits pour tous. 

7. Sur le surpoids

En sophrologie, l’équilibre entre le corps et l’esprit à travers la conscience est le but ultime. 

Dans le cas d’un surpoids, cet équilibre est justement rompu. 

 Souvent, il s’agit d’une situation où le corps est mal considéré et, par conséquent, il est en quelque sorte et inconsciemment puni. 

L’un des bienfaits de la sophrologie dans ce cas réside dans l’écoute des émotions et dans leur bonne gestion. 

En effet, créer un espace de réconciliation entre votre corps et votre esprit vous aide à trouver une harmonie entre ces deux facettes de vous-même et, ainsi, à atteindre l’objectif de perte de poids que vous vous êtes fixé. 

Attention, la sophrologie ne fait pas maigrir : c’est un moyen pour vous soutenir dans votre démarche qui est susceptible d’être ponctuée de périodes de découragement ou de fatigue. 

C’est sur ces obstacles que les exercices sont efficaces. 

Car, au fil des séances, la confiance en soi grandit et l’estime de soi recommence à prendre sa juste place. 

Grâce à l’accompagnement du sophrologue et à la pratique régulière d’exercices adaptés, vous traverserez cette situation plus facilement.  

8. Sur la ménopause

Comme la grossesse, la ménopause est une période de grands changements corporels. 

Une adaptation à ce corps nouveau est donc nécessaire. Les bienfaits de la sophrologie ne sont certes pas magiques, mais une pratique régulière permet de rétablir une harmonie entre le corps et l’esprit. 

À travers des techniques de relaxation et de respiration et d’autres exercices spécifiques, vous pouvez agir à plusieurs niveaux. 

Lors de votre première séance, le sophrologue identifie avec vous les aspects particuliers que vous souhaitez améliorer. 

Ensuite, il vous propose une série d’exercices choisis en fonction de vos besoins que vous pourrez pratiquer en séance individuelle, en groupe, et même seule à la maison, selon votre préférence. 

Grâce aux méthodes de cette médecine douce, vous sentirez les symptômes liés à la ménopause s’estomper petit à petit et vous retrouverez ainsi un équilibre dans votre vie. 

9. Sur les addictions

La sophrologie peut vous apporter une aide considérable, si vous souffrez d’une addiction, que ce soit le jeu, la drogue, l’alcool ou la nourriture. 

Les bienfaits de la sophrologie résident ici dans l’activation d’autres moyens de récompense, des moyens moins impactant sur votre quotidien, votre santé et votre bien-être. 

Pour les addictions, les sophrologues conseillent des séances en groupe parce qu’elles favorisent la prise de conscience du problème et donc accélèrent les bienfaits de cette pratique thérapeutique. 

Les exercices vous apprennent à vous focaliser sur d’autres sources de plaisir, mais aussi à retrouver votre estime de vous-même, ce qui vous encouragera à agir sur vous-même en modifiant vos émotions négatives et vos comportements addictifs. 

10. Sur les phobies

La phobie se traduit par une peur irrationnelle envers une situation particulière. 

 Au quotidien, certaines phobies peuvent prendre des proportions ingérables et faire de votre quotidien un enfer. 

Dans la mesure où la sophrologie offre de véritables solutions pour améliorer la gestion des émotions négatives, même les plus intenses, elle peut vous aider à ne plus être esclave d’une telle peur. 

Grâce aux bienfaits de la respiration, de la relaxation et de la visualisation positive, il est possible de réduire les manifestations gênantes de la phobie et parfois même de s’en affranchir définitivement.