This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website.

Carole Chemoul
Sophrologue Paris 12

5 bienfaits pour gérer la relation maman-bébé

Vous êtes une jeune maman et vous vous demandez comment la sophrologie peut vous aider ? 

Alors cet article est fait pour vous. 

Car la sophrologie, grâce à des exercices faciles à intégrer au quotidien, offre des bienfaits aussi bien à la jeune mère qu’à son enfant.  

Comment gérer la relation maman-bébé grâce à la sophrologie ?

La sophrologie permet d’acquérir un équilibre entre le corps et l’esprit à travers des techniques de respiration et d’évacuation de toute pensée négative. 

Et cet équilibre que vous retrouvez se transmet naturellement à votre bébé. C’est du bien-être pour vous deux, en particulier à travers ces 5 bienfaits de la sophrologie : 

Prendre RDV avec Carole Chemoul Sophrologue sur Paris.

Séances de sophrologie individuelles et collectives dans un endroit calme et convivial à Paris 12.



J’ai été accompagnée par Carole pendant 1 an, elle a été une aide très précieuse pour dompter mes angoisses et m’a accompagnée pour concrétiser mes projets, pour lesquels j’éprouvais de grandes difficultés.

Témoignages Mel Mel

Carole Chemoul Membre de la Chambre Syndicale de la Sophrologie

15 Rue du Dr Goujon, 75012 Paris



Prendre RDV

1. Sur le lien maman-bébé

La grossesse n’est pas vécue de la même manière par toutes les femmes. 

Certaines sont prises par le travail, d’autres sont surprises par la nouvelle ou ne se sentent tout simplement pas prêtes à échanger leur statut de femme contre celui de mère. 

Pourtant, le lien maman-bébé commence dès les premiers mois de grossesse. 

Alors il est important de préparer la bonne construction de cette relation. 

Et pourquoi pas par la sophrologie ? 

Car elle aide à se réconcilier avec soi-même, qu’il s’agisse de la dimension psychique de la grossesse ou des changements physiologiques qui l’accompagnent. 

En vous acceptant dans ce complément maternel d’identité, vous accepter de créer ce lien maman-bébé dès la grossesse et jusqu’à l’accouchement. 

Comme toute femme enceinte, vous constatez que les mouvements de Bébé sont plus sensibles lorsque Maman est détendue et relaxée. C’est son moment privilégié pour se manifester. 

Grâce à différents exercices de relaxation, la sophrologie permet justement de multiplier ces moments de complicité avec votre enfant. 

D’ailleurs, elle contribue à créer un lien maman-bébé puissant qui devient encore plus fort au fil des séances. 

Les techniques de respiration et de visualisation positive sont également très utilisées par les sophrologues car ce sont celles qui aident à la future maman que vous êtes à se déconnecter du monde extérieur et de ses influences pas toujours positives. Cela vous permet surtout de vous concentrer sur la vie qui est en vous. 

Après la naissance, ces mêmes techniques sont utilisées, avec des exercices adaptés à la nouvelle situation. Car désormais, Bébé est avec Maman. 

Ici, la sensorialité est l’élément clé du travail avec le sophrologue. Il s’agit d’une expérimentation pour prendre conscience de la relation maman-bébé et vous faire percevoir votre nouveau-né comme un être unique. 

Souvent, suite au torrent d’émotions liées au bouleversement hormonal de la grossesse et à l’accouchement, de jeunes accouchées rencontrent une certaine difficulté à créer ce lien maman-bébé. 

Dans ce cas, la sophrologie peut apporter une aide considérable, notamment par le recours à des techniques de visualisation et de projection positives sur les gestes simples de la maternité : nourrir Bébé, lui donner un bain, le câliner, etc. 

C’est ainsi que se développent les premiers fils de l’attachement. 

Bien que le lien maman-bébé ait tendance à se créer naturellement durant les premiers mois de grossesse ou après l’accouchement, chaque femme vit cette période différemment. 

Il n’existe pas une manière d’être mère, de même qu’il n’existe pas une bonne manière d’être mère. 

Souvent lié à la propre enfance de Maman ou à son passé, ce nouveau statut connaît donc autant de variantes qu’il y a de mères. 

Pour vous aider à comprendre et à créer ce nouvel équilibre, la sophrologie vous propose des exercices adaptés qui vous permettront de vivre pleinement le moment présent. 

Car l’amour et les valeurs qui sont transmis à Bébé dès ses premiers mois d’existence auront une grande influence sur la personne qu’il sera dans le futur. 

N’hésitez pas à consulter un sophrologue pour en parler franchement et sans complexe : il saura vous guider pour prendre en main votre nouvelle vie et ainsi résoudre ces petites difficultés de la maternité. 

2. Pour développer la confiance de Maman en ses capacités

Après l’accouchement, votre corps est fatigué, vous êtes bouleversée sur le plan émotionnel et il y a une nouvelle organisation à mettre en place pour Bébé. Corps et esprit sont donc mis à l’épreuve et, en cela, la sophrologie a toute sa place dans votre nouvelle vie. 

Les premiers temps avec votre nouveau-né sont très forts sur le plan affectif, mais, comme tout changement, cela pourrait être déstabilisant. 

La sophrologie, par ses exercices de respiration, de relaxation et de visualisation positive, vous permet de prendre du recul, de mieux gérer vos émotions et, ainsi, de vous sentir apte à faire face, de croire tout simplement en vos ressources intérieures. 

Ce sentiment de confiance en soi consiste à croire en votre potentiel, à ne pas douter de vos capacités, en un mot à avoir une image positive de vous-même. 

Pourtant, il arrive que cette confiance en soi ne batte pas son plein, notamment au sortir d’une grossesse, ce qui n’a absolument rien d’anormal. L’être humain ne peut pas tout le temps réagir correctement aux changements. Un temps d’adaptation est inévitable. 

Consulter un sophrologue pour gérer votre rôle nouveau de maman est une solution simple et efficace. Et cela commence par vous aider à prendre conscience que vous avez porté et mis au monde un bébé qui est le vôtre désormais. 

Lors de vos séances de sophrologie, vous pouvez venir seule ou accompagnée, qu’il s’agisse de Bébé ou d’une personne de votre entourage, et ce, jusqu’à ce que vous portiez un regard nouveau sur vous-même. 

Car il n’y a aucune raison pour que vous doutiez de vos capacités. Et en réorientant petit à petit de manière positive votre vision des choses et de vous-même, grâce à des exercices simples de sophrologie caycédienne, ce nouveau rôle de maman deviendra naturel pour vous. 3. Pour bien vivre l’allaitement
En effet, cette « science de la conscience harmonieuse » est aussi une philosophie de vie : en vous aidant à bien vous connaître, à vous aimer et à vous consacrer du temps, elle vous permet de transmettre toute cette énergie positive à votre enfant. 

3. Pour bien vivre l’allaitement

Rien ne semble plus naturel que de nourrir son enfant, mais comme tout changement profond, l’allaitement est un apprentissage aussi bien pour Maman que pour Bébé. 

Rien de mieux que d’anticiper et de se renseigner. Le début de l’allaitement est souvent délicat, certaines douleurs se manifestent au niveau des mamelons ou du canal lactifère. Cela peut être dû au mauvais positionnement de Bébé lors de la tétée ou à un excès de lait. 

De plus, certaines jeunes mamans manquent de confiance en elles pour diverses raisons : une mauvaise expérience d’un proche, leur propre inexpérience, la crainte de la douleur

Pourtant, soyez sûre d’une chose : les douleurs et les petits tracas du début de l’allaitement ne durent pas ! 


Et puis, la nature est bien faite. Par exemple, la stimulation du mamelon par Bébé lorsqu’il a faim provoque la sécrétion d’ocytocine dans votre organisme, laquelle intervient dans l’éjection du lait… 

Et devinez quoi ! D’abord, l’ocytocine favorise la détente et améliore le sommeil, mais en plus on l’appelle l’hormone de l’attachement, en raison du rôle particulier qu’elle joue dans le développement du lien maman-bébé. 

Vous voyez, vous pouvez déjà faire confiance à votre corps. 

Toutefois, pour vous aider à faire vos « premiers pas nourriciers », vous n’êtes pas seule : la pratique de la sophrologie est votre allié précieux, comme elle l’a été aux différentes étapes de la grossesse. 

Elle va en effet vous permettre de vous détendre, de moins appréhender le moment de donner le sein et de gagner en confiance dans vos capacités, aussi bien physiologiques que d’apprentissage. 

Il est nécessaire de travailler sur l’intuition et les sensations afin d’arriver à ressentir chaque instant et de décider ce qui est le meilleur pour Bébé et aussi un peu pour Maman. 

Grâce à exercices de visualisation positive, vous saurez dépasser vos peurs en vous projetant dans des moments de pur bonheur avec votre enfant. 

Il est bon de savoir que tous les sentiments de Maman se transmettent à Bébé parce que le lien entre vous deux est inégalable et parce que votre enfant a une capacité extraordinaire à ressentir ce qui vient de vous. 

Aussi, votre détente et votre apaisement sont primordiaux pour son bien-être à lui. 

N’hésitez pas à adopter la sophrologie pendant votre période d’allaitement : ce sont des exercices, très simples à réaliser chez vous, qui favorisent la relaxation, la confiance en soi, la gestion de la douleur et le renforcement du lien maman-bébé à travers ce moment si intime.  

4. Sur l’instinct maternel

L’instinct maternel est un sentiment naturel que ressent Maman lorsque Bébé est là, et parfois même bien avant. 

Mais ce n’est en aucun cas quelque chose d’inné : il se développe ou pas, selon les cas. Parler d’instinct est par conséquent inapproprié. 

Certains psychologues le définissent comme le fruit d’une maturation psychique propre à chaque femme, dans laquelle interviennent des éléments de sa propre histoire, de sa représentation de ce qu’est la maternité et de ses projections personnelles. 

Il est donc tout à fait normal que ce sentiment maternel ne s’installe pas automatiquement, même après la venue au monde de Bébé. 

Pas de panique, cela arrive relativement souvent et il est tout à fait possible d’y remédier grâce à la sophrologie. 

En effet, celle-ci permet de retrouver un équilibre dans le tourbillon d’émotions que peut ressentir la jeune mère que vous êtes. À travers des exercices adaptés, le sophrologue vous oriente vers la direction à prendre pour réaliser pleinement que vous passez par l’un des plus forts moments de votre vie. 

Il est indispensable de travailler sur le lien d’attachement qui relie Maman et Bébé. 

Généralement, les séances de sophrologie commencent par des exercices de relaxation et de détente dirigées par la respiration. 

Ensuite, au fil des séances individuelles, et tout en observant l’avancement de la situation, le sophrologue vous propose des exercices de visualisation positive afin de vous aider à vous projeter dans votre nouveau rôle et à vous adapter à ces changements. 

D’ailleurs, il est souvent conseillé d’organiser les dernières séances de sophrologie avec Bébé, pour lui faire partager le sentiment de détente et de bien-être de Maman. 

Veillez à bien connecter vos sens à votre esprit, ressentez tout ce qui vous entoure : odeurs, bruits, respiration de votre enfant, mouvements, etc. 

Vous pouvez dès lors réaliser ces exercices tranquillement chez vous, en respectant les notions de base suggérées par votre sophrologue. Choisissez ensuite les exercices qui vous conviennent le mieux et avec lesquels vous vous sentez à l’aise. 

Dans le cas où vous remarquez que le problème perdure après la fin de votre suivi sophrologique, il est alors conseillé de consulter un spécialiste. 

5. Pour gérer les séparations maman-bébé

La séparation de Maman et Bébé est souvent caractérisée par les sentiments d’inquiétude, de tristesse, de culpabilité et de vide affectif. 

Elle génère souvent une angoisse qui demande une certaine adaptation de la part de l’organisme pour qu’il puisse atteindre une nouvelle voie affective. 

La première séparation maman-bébé a lieu dès l’accouchement, lorsque le cordon ombilical est coupé. Elle est susceptible d’engendrer ce que l’on appelle le « baby blues ». 

Plus tard vient le moment où Bébé doit aller à la crèche. La plupart des mamans vivent mal cette séparation et transmettent ce malaise à leur enfant, ce qui ne lui facilite évidemment pas la tâche non plus. 

Le premier bienfait de la sophrologie à l’égard de cette crainte de la séparation réside dans la libération de vos émotions, et ce, en vous en ouvrant à votre sophrologue. 

Ensuite, grâce aux pouvoirs de la respiration, Maman retrouvera un état de détente physique et mentale suffisant pour lui permettre de prendre conscience de la normalité de la situation : quitter Bébé pour quelques heures n’a rien d’alarmant. 

En dernier lieu vient le rôle des exercices de visualisation qui complètent ceux de relaxation. 

Ici, l’objectif est de créer une vision positive et sereine suggérée par votre sophrologue, pour l’associer à la séparation d’avec Bébé. 

Au fil des séances, vous remarquerez que votre capacité à vous séparer de votre enfant est bel et bien ancrée. 

Le but de ces exercices est de stimuler vos capacités et de vous rendre autonomes, lui et vous, au quotidien. 

Les moments de retrouvailles n’en seront que meilleurs !