This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website.

Carole Chemoul
Sophrologue Paris 12

Sophrologie, ses 5 bienfaits sur la ménopause

Vous vous demandez comment la sophrologie peut vous être utile durant la ménopause ? 

Alors cet article est fait pour vous. 

Grâce à différentes techniques, les bienfaits de la sophrologie permettent de bien vivre la ménopause, physiquement et psychologiquement.

Comment faire de la sophrologie un remède contre les tracas de la ménopause ?

La ménopause correspond à l’arrêt de la sécrétion des hormones féminines par les ovaires, ce qui impacte intensément l’équilibre biologique et psychologique de la femme. Soudain, c’est un nouveau corps et il faut l’apprivoiser. 

Heureusement, la sophrologie offre des réponses simples et efficaces aux gênes causées par ce bouleversement hormonal. 

Nous allons voir ensemble 5 bienfaits essentiels de la sophrologie pour traverser la ménopause le plus sereinement possible :

  1. Au niveau physique
  2. Au niveau mental
  3. Au niveau de l’humeur
  4. Au niveau des troubles du sommeil
  5. Au niveau de la sexualité

Prendre RDV avec Carole Chemoul Sophrologue sur Paris.

Séances de sophrologie individuelles et collectives dans un endroit calme et convivial à Paris 12.



J’ai été accompagnée par Carole pendant 1 an, elle a été une aide très précieuse pour dompter mes angoisses et m’a accompagnée pour concrétiser mes projets, pour lesquels j’éprouvais de grandes difficultés.

Témoignages Mel Mel

Carole Chemoul Membre de la Chambre Syndicale de la Sophrologie

15 Rue du Dr Goujon, 75012 Paris



Prendre RDV

1. Au niveau physique

La ménopause est une étape dans la vie d’une femme qui peut s’avérer difficile. 

Elle comporte un nombre important de changements physiques, du petit désagrément passager au vrai problème quotidien. 

Ces troubles variés s’expriment de plusieurs manières et diffèrent d’un corps à un autre. 

Durant cette période, vous pouvez souffrir de ballonnements, de constipation, de maux de tête fréquents, de douleurs articulaires, de sécheresse vaginale, de sueurs nocturnes et enfin de ces fameuses bouffées de chaleur. 

La sophrologie est une médecine douce qui permet de prendre conscience de son corps et de son esprit, de réconcilier ces deux facettes de soi à travers la conscience. 

Elle est donc parfaitement adaptée aux femmes puisqu’elle leur permet de vivre sereinement différents grands changements physiques, spécifiques à leur sexe : grossesse, accouchement, règles douloureuses et ménopause. 

Et particulièrement à l’égard de la ménopause, la sophrologie peut apporter une véritable aide : elle agit au niveau physique en vous apprenant à appréhender à nouveau votre corps, à l’écouter pour pouvoir vous le réapproprier. 

Il existe toutes sortes d’exercices de relaxation adaptés aux différents besoins que vous êtes susceptible d’éprouver durant la ménopause. Chacun d’entre eux offre des vertus au niveau physique. Alors n’hésitez pas à consulter un sophrologue pour vous aider à trouver ceux qui vous conviennent le mieux. 

Lors de votre séance de sophrologie, vous identifierez ensemble le ou les points à prendre en main au niveau physique. Le sophrologue les étudiera et ensuite vous proposera une série d’exercices réalisables en séance individuelle, puis en groupe ou à la maison. 

Il s’agit essentiellement d’exercices de sophrologie liés à l’acceptation de soi, à l’estime de soi, à la prise de conscience de votre corps et à l’épanouissement de votre esprit. 

C’est ainsi que vous retrouverez une harmonie avec votre corps, pour mieux faire face à une éventuelle prise de poids, soulager les douleurs physiques ou accepter les modifications dans votre corps. 

Quels que soient vos symptômes, la sophrologie vous permettra de vous reconnecter à votre corps et ainsi de mieux être à l’écoute de vos besoins pour y répondre. 

Grâce à cet accompagnement sophrologique, vous verrez petit à petit les désagréments de la ménopause s’estomper.

2. Au niveau mental

Il est tout d’abord important de savoir qu’il existe, au niveau mental, de multiples éléments qui sont à l’origine du stress pendant la ménopause. 

Ainsi, il peut s’agir de la peur de vieillir et de perdre en pouvoir de séduction, de la difficulté à accepter les changements dans son corps, en particulier ne plus pouvoir avoir d’enfant, de l’angoisse liée aux éventuelles conséquences intimes (sécheresse vaginale, problèmes urinaires). 

Il faut souligner, une fois encore, que les troubles de la ménopause sont très variables d’une femme à l’autre. 

Quoi qu’il en soit, la sophrologie est la solution pour agir sur toutes les pensées négatives qui vous tourmentent et, avec l’aide d’un sophrologue, vous saurez les réorienter positivement. 

L’important ici est de modifier votre regard sur la ménopause. C’est-à-dire qu’au lieu de n’en voir que le côté négatif, vous apprendrez à vous approprier cette nouvelle période de votre vie où maturité et épanouissement battent leur plein. 

À cette fin, la sophrologie dynamique vous aidera à identifier puis à contrôler vos émotions, car le plus difficile à vivre, pour vous comme pour votre entourage, ce sont les pics émotionnels qui vous prennent par surprise. 

Les exercices de sophrologie dynamique, à savoir des exercices liés à la prise de conscience de chaque partie du corps grâce à la respiration, sont simples et trouveront naturellement leur place dans votre quotidien. 

Plus vous serez assidue et régulière dans la pratique de ces exercices de sophrologie, mieux vous vous sentirez. 

N’oubliez pas que votre corps est doté de son intelligence. Alors apprenez à mieux le comprendre. 

Ainsi, en vous sentant plus en phase avec votre corps, vous vous réapproprierez votre rapport à la féminité. 

Rappelez-vous que l’objectif principal est de vous libérer du négatif pour laisser la place à des pensées positives qui feront de cette période de votre vie un tremplin vers un sentiment nouveau de bien-être. 

Parce qu’être bien dans sa peau commence par être bien dans sa tête, y compris pendant la ménopause !

3. Au niveau de l’humeur

Lorsque nous évoquons l’humeur, c’est d’émotions qu’il s’agit. Et pendant la ménopause, elles ont tendance à s’emballer. 

C’est vrai que pendant la ménopause, les sautes d’humeur peuvent être fréquentes : il suffit alors d’un rien pour voir le monde s’écrouler autour de soi ou ressentir de la colère. 

S’il est vrai qu’une alimentation équilibrée et la pratique d’une activité sportive sont les bases d’une vie saine, cela semble pourtant insuffisant pour dépasser les multiples désagréments causés par la ménopause. 

Mais pas de panique ! À cet égard encore, la sophrologie vous aidera, en vous donnant accès à une meilleure gestion de vos émotions pour ne plus vous sentir submergée par elles. 

Rappelons que la sophrologie caycédienne, du nom de son fondateur Alfonso Caycedo, est une méthode psychocorporelle, exclusivement verbale, basée sur des exercices musculaires et respiratoires contrôlés ainsi que sur des exercices de visualisation. 

De fait, ce sont ces trois variables que vous mettrez en œuvre pour contrôler votre humeur de la façon la plus naturelle possible. 

Étant donné qu’il existe autant de ménopauses que de femmes, il n’y a pas de recette toute faite. Alors, prenez le temps d’analyser vos émotions, de les comprendre. 

Et surtout n’hésitez pas à consulter un sophrologue : il vous recommandera des techniques adaptées à votre situation, qui vous aideront à extérioriser vos émotions de manière plus sereine. 

Il est en effet important d’établir un lien avec votre sophrologue, afin de profiter pleinement de son accompagnement et d’apprendre à ressentir et à utiliser votre potentiel. 

La sophrologie vous offre l’opportunité de retrouver votre bien-être durant la ménopause, et ce, dans tous les domaines : personnel, professionnel et social. 

À travers ses exercices simples et efficaces, c’est la solution pour vous soutenir au quotidien dans la gestion de vos émotions liées à cette transformation physiologique importante.

4. Au niveau des troubles du sommeil

La sophrologie caycédienne agit efficacement aussi sur les troubles du sommeil liés à la ménopause. 

Qu’il s’agisse de difficultés d’endormissement, de réveils nocturnes ou carrément d’insomnies, une pratique régulière de certains exercices de sophrologie, idéalement avant d’aller se coucher, permet d’ajuster le sommeil et de renouer avec les nuits réparatrices. 

Car une fois que vous avez appris à maîtriser les exercices de base de la détente en séance avec votre sophrologue, vous pouvez les reproduire facilement seule à la maison. 

S’il n’existe pas deux ménopauses qui se déroulent à l’identique, cela reste néanmoins une période généralement stressante, dominée par l’impression que votre corps vous échappe. 

Il faut donc réagir, sans pour autant céder à la panique. 

Dans un premier temps, vous aurez un entretien avec le sophrologue pour lui expliquer de quels troubles du sommeil vous souffrez. Cela lui permettra d’identifier les exercices appropriés. 

Ensuite, en séance individuelle, puis éventuellement en groupe, vous apprendrez à faire correctement ces exercices, pour l’essentiel des exercices de relaxation dynamique à travers la respiration. 

Car la relaxation est le mot clé pour faire face à ces troubles de sommeil qui vous gâchent vos jours et vos nuits. 

Ces exercices permettent en effet un relâchement musculaire et mental qui libère un grand nombre de tensions, ce qui vous conduit à vous détendre et améliore la qualité du sommeil. 

Le sophrologue peut aussi vous faire faire des exercices de sophronisation basés sur la visualisation positive et ayant le même objectif : décontracter votre corps et reposer votre esprit. En un mot, donc : la relaxation. 

D’autres techniques de sophrologie basées sur la visualisation et la contemplation peuvent également être efficaces pour faire face aux troubles du sommeil dus à la ménopause, allant du ralentissement du rythme cardiaque, à l’évacuation des tensions, en passant par le détournement de l’attention et la création d’une bulle de calme et de bien-être. 

Par conséquent, la sophrologie est un excellent remède contre les troubles du sommeil, et surtout elle offre une alternative à la prise de somnifères qui peuvent être très perturbants durant cette période de votre vie. 

Alors prenez le temps de respirer avec la sophrologie. Et la détente et la relaxation feront bientôt partie de votre quotidien !

5. Au niveau de la sexualité

Le terme « ménopause » vient du grec, il est composé des éléments menos qui signifie « menstrues » et pausis qui désigne la cessation, l’arrêt. 

Ce mot, souvent synonyme de troubles physiologiques, n’est de surcroît généralement pas bien accepté par les femmes parce qu’il marque la fin des cycles menstruels, largement associés à la féminité et à la sexualité. 

Cet arrêt peut donc être vécu par certaines comme une atteinte à leur identité. 

Dans la mesure où, pendant le bouleversement physiologique de la ménopause, votre affect est perturbé, cela peut impacter votre confiance en vous-même, votre représentation de vous-même, et donc avoir des répercussions sur votre libido. 

Pour conserver ou retrouver ce désir, la sophrologie peut vous aider en vous faisant gagner en acceptation de vous-même, de votre corps et de vos ressentis. 

Elle est aussi efficace pour intervenir à l’égard de la prise de poids et de la dysfonction sexuelle. 

Le temps a certes une emprise sur le corps et sur les émotions, mais ce n’est pas une fatalité pour autant. 

Pour agir sur la libido proprement dite, le sophrologue vous montrera des exercices adaptés à la gestion des émotions et à l’acceptation de soi. 

Sachez aussi que la ménopause s’accompagne d’une baisse de la production des hormones sexuelles, à savoir les œstrogènes et la progestérone, ce qui provoque certaines modifications intimes comme la sécheresse vaginale. La lubrification est alors plus lente. 

Pour ce type de gênes intimes, renseignez-vous auprès de votre gynécologue. Il est tout à fait possible d’atténuer ces effets de la ménopause. 

Pour conclure, on ne le dira jamais assez : une approche sereine de la vie est la meilleure façon de faire face à tous les événements, y compris le tournant important que représente la ménopause. 

Loin d’être une fin, il s’agit du début d’un nouveau cycle dans la vie d’une femme et de la poursuite de son épanouissement. 

Certes, le corps change, mais il reste beau. Simplement, il est beau autrement. 

La sophrologie propose des exercices simples pour vous aider à vous relaxer, à gérer vos émotions et à réinvestir votre corps. 

À travers un programme adapté à vos ressentis et à votre expérience, mettez une dose de sophrologie dans votre vie pour mieux vivre votre ménopause.