This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website.

Carole Chemoul
Sophrologue Paris 12

Dépression : 6 bienfaits à retirer de la sophrologie

Vous vous demandez comment la sophrologie peut vous aider à faire face à la dépression ? 

Alors vous êtes au bon endroit. 

Parce que, grâce à ses exercices sur mesure, la sophrologie peut apporter une aide complémentaire efficace au traitement de la dépression.   

Dépression : comment retrouver un équilibre grâce à la sophrologie ?

Mot souvent galvaudé, la dépression désigne pourtant une maladie dont les symptômes physiques et psychiques sont lourds. 

Si la sophrologie ne guérit pas la dépression, elle permet toutefois d’apporter bien-être et apaisement par le rétablissement conscient d’un équilibre entre le corps et l’esprit. 

Nous allons voir ensemble 6 bienfaits à retirer de la sophrologie pour lutter contre la dépression : 

  1. Activer la vitalité
  2. Reconstruire l’estime de soi
  3. Favoriser les ressentis positifs
  4. Oublier la souffrance
  5. Stimuler les ressources mises en veille 
  6. Contrer les symptômes de la maladie 

Prendre RDV avec Carole Chemoul Sophrologue sur Paris.

Séances de sophrologie individuelles et collectives dans un endroit calme et convivial à Paris 12.



J’ai été accompagnée par Carole pendant 1 an, elle a été une aide très précieuse pour dompter mes angoisses et m’a accompagnée pour concrétiser mes projets, pour lesquels j’éprouvais de grandes difficultés.

Témoignages Mel Mel

Carole Chemoul Membre de la Chambre Syndicale de la Sophrologie

15 Rue du Dr Goujon, 75012 Paris



Prendre RDV

1. Activer la vitalité

La majorité des personnes souffrant de dépression présentent les mêmes signes, en particulier un manque de confiance en soi, voire une mauvaise image de soi, une fatigue physique et psychique, des angoisses fréquentes, du stress et des pensées négatives. 

La dépression doit être prise en charge par un professionnel, à savoir un psychologue ou un psychiatre. 

Toutefois, la sophrologie caycédienne peut compléter efficacement le traitement, soit sur recommandation du professionnel traitant soit à l’initiative du patient. 

Attention, dans le cas d’une dépression, le sophrologue ne fait pas disparaître la maladie, mais il vous aide à renforcer vos capacités intérieures pour traverser de manière plus légère cette période difficile et vous en sortir plus vite. 

En effet, une personne dépressive souffre généralement d’un manque considérable d’énergie, ce qui la conduit à se sentir découragée, à manquer de volonté, jusqu’à développer parfois un sentiment de culpabilité. 

Et justement la sophrologie aide à supprimer cette sensation persistante de fatigue, à retrouver entrain et vitalité pour faire face à la situation. 

En fonction de votre cas, le sophrologue établit un programme personnalisé d’exercices visant à faire le plein d’énergie positive et de sensations de bien-être, pour vous permettre de prendre conscience de votre corps et de votre esprit, et de les mettre à nouveau en harmonie. 

Des exercices de respiration et de relaxation sont souvent préconisés pour commencer, parce qu’ils aident à se sentir détendu et reposé, aussi bien sur le plan physique qu’émotionnel. 

Et c’est le premier pas pour affronter avec plus de motivation la dépression : c’est vous armer pour activer votre vitalité. 

Selon votre situation, votre sophrologue est susceptible de vous proposer aussi des exercices de visualisation positive, pour élargir la palette des sensations agréables. 

Quoi qu’il en soit, fiez-vous à lui et, entre deux séances individuelles, n’hésitez pas à reproduire chez vous les exercices de sophrologie que vous aurez appris, afin de faire durer la sensation de bien-être et d’accélérer vos progrès. 

2. Reconstruire l’estime de soi

L’estime de soi a tendance à flancher en cas de dépression. 

Car, au-delà d’être seulement triste, vous vous sentez dans l’incapacité de réaliser certaines activités quotidiennes, votre concentration et votre mémoire vous jouent des tours, peut-être même vous débattez-vous avec des troubles du sommeil et des idées sombres. 

Autant de circonstances qui, en retour, alimentent le manque de confiance en soi. 

Sachez que ce cercle vicieux est un symptôme normal de la dépression. 

Mais ce n’est pas irréversible ! Vous vivez un moment difficile de votre vie, certes, mais gardez à l’esprit que c’est passager car vous avez en vous les capacités de vous en sortir. 

Consulter un sophrologue peut vous apporter beaucoup de bien à cet égard, car certains exercices sont destinés à conforter votre confiance en vous-même et donc à améliorer vos ressources pour faire face à la dépression. 

Notamment des exercices de visualisation positive vous aident à vous projeter librement dans le futur ou, au contraire, à vous remémorer de bons souvenirs et des réussites antérieures, pour renouer avec des sensations de joie et d’accomplissement de soi. 

Alors exprimez sans tabou votre ressenti à la fin de chaque séance de sophrologie pour permettre à votre sophro-thérapeute de vous accompagner efficacement et d’ajuster au mieux votre programme. 

Une relation de confiance avec votre sophrologue est le gage du bon déroulement du processus. 

Pour cela, privilégiez la communication : quand un exercice ne vous convient pas ou ne vous plaît pas, dites-le. 

Car la sophrologie est très flexible et son but est votre bien-être. Elle est donc parfaitement adaptable à vos besoins et à vos envies. 

L’important est que vous sortiez de chaque séance plus détendu et plus léger qu’en y entrant. 

Et vous verrez votre mieux-être progresser au fil des séances. 

3. Favoriser les ressentis positifs

La dépression signifie aussi une perception erronée du positif car l’un des symptômes physiques de cette maladie est une connexion synaptique perturbée. 

En effet, les sensations de plaisir ne sont plus traitées correctement par le cerveau, tandis que les sensations désagréables sont amplifiées. 

Autrement dit, le plaisir que vous ressentiez en mangeant votre plat préféré n’est plus aussi fort ; mais à l’inverse, si vous vous cognez le pied, vous avez plus mal qu’avant. 

Le négatif s’installe donc dans votre quotidien, avec son lot de mauvaise humeur ou d’apathie. 

Cela aussi est normal lorsqu’on souffre de dépression. Mais il est tout à fait possible d’y remédier. 

Les bienfaits de la sophrologie peuvent vous aider à retrouver de l’intérêt et du plaisir dans ce que vous faites, grâce à des exercices adaptés. 

Le sophrologue établit un programme à suivre visant à vous faire retrouver goût à la vie rapidement. 

Le but est de vous faire renouer avec vos ressentis positifs à travers des exercices qui mettent en jeu par exemple vos cinq sens ou la remémoration de souvenirs où la joie et la bonne humeur dominent. 

Des techniques de respiration peuvent aussi vous être recommandées pour vous détendre et prendre conscience de votre corps. 

Car bien respirer permet d’oxygéner correctement l’organisme, de réguler le rythme cardiaque et, ainsi, de mieux gérer les émotions et de créer une sensation de libération. 

Alors suivez attentivement les consignes de votre sophrologue pour les exercices de visualisation positive et/ou de respiration et répétez-les chez vous, pour en prolonger l’effet bénéfique. *

Sachez que ces exercices, faciles à reproduire partout et en toute discrétion, peuvent vous apporter leurs bienfaits dès que vous en ressentez le besoin. 

La sophrologie est donc un excellent moyen pour maîtriser vos émotions et vous aider à inverser la tendance dans votre quotidien. 

Car il est important de travailler sur les ressentis positifs, en particulier dans le cas d’une dépression : c’est l’un des chemins qui vous mènera à un meilleur équilibre entre votre corps et votre esprit. 

4. Oublier la souffrance

Comme dans le cadre de la gestion d’une phobie ou d’une angoisse, ou pour vous aider à soulager la douleur, la sophrologie peut efficacement vous apprendre à maîtriser vos émotions négatives dues à la dépression. 

En effet, qu’il s’agisse d’une douleur physique ou d’une souffrance psychologique, il est possible d’en détourner l’esprit pour ne plus éprouver cette sensation négative ou du moins la diminuer. 

Pour cela, il vous faut apprendre à lâcher prise, à vous détendre, notamment grâce à des exercices de relaxation dynamique. 

Petit à petit, vous connaîtrez les techniques pour gérer votre souffrance et détourner votre esprit de ses manifestations. 

Sachez que si la sophrologie ne permet pas de faire disparaître une douleur physique, elle offre en revanche d’excellents résultats sur la souffrance mentale due à la dépression. 

Guidés par la voix du sophrologue, votre corps et votre esprit retrouveront les sensations agréables de la détente, et vous vous déchargerez des tensions parasites et des émotions négatives responsables de cette douleur. 

Car vos émotions sont des réactions physiques et psychologiques à votre environnement. Ainsi, elles font intervenir à la fois votre corps et votre esprit. 

La sophrologie, en rééquilibrant l’un et l’autre, vous aide donc à maîtriser vos émotions négatives et leurs expressions. 

Cela vous permettra d’aller de l’avant, d’oublier votre souffrance et de vous concentrer sur la nouvelle personne, plus forte et plus joyeuse, que vous êtes en train de devenir.  

5. Stimuler les ressources mises en veille

L’un des effets de la dépression est la mise en veille de certaines ressources intérieures, comme la productivité, la patience, l’espoir ou le plaisir, pour ne citer que les exemples les plus fréquents. 

Inutile de préciser à quel point ce phénomène peut être handicapant dans la vie de tous les jours. 

Cependant, il est tout à fait possible, par des exercices spécifiques de sophrologie, de stimuler ces ressources mises en veille à cause de la dépression. 

Réveiller ces capacités qui sont toujours là vous aidera à recouvrer votre équilibre sur les plans psychologique et physique. 

En retrouvant la sensation de votre productivité, de votre calme ou simplement du plaisir des petites choses du quotidien, votre corps répondra positivement et, inversement, cet effet bénéfique sur votre organisme fera du bien à votre esprit. 

Grâce à cette médecine douce, vous pouvez mettre en place un cercle vertueux. 

En effet, les exercices de sophrologie, basés sur la respiration, la relaxation et la visualisation positive, vous aident à chasser les tensions négatives et la fatigue causées par la dépression. 

Ainsi, en vous libérant petit à petit de cette négativité qui vous assaille, vous pouvez à présent vous concentrer sur les effets agréables et fortifiants que vous procure la sophrologie. 

Et souvenez-vous : ce sont des exercices simples, efficaces, praticables partout et en toute discrétion. 

Alors n’hésitez surtout pas à les reproduire chez vous ou au travail. 

D’ailleurs, l’un des objectifs de votre sophrologue est de vous rendre rapidement autonome dans votre pratique, justement pour vous permettre de profiter des bienfaits de la sophrologie entre deux séances et, ainsi, accélérer votre progression vers le bien-être au quotidien. 

6. Contrer les symptômes de la maladie

Lorsqu’une dépression est installée, le corps réagit en fonction de ce que le cerveau lui envoie. Et, comme nous l’avons vu, ce dernier traite plus volontiers le négatif que le positif. 

C’est pourquoi, généralement, la dépression s’accompagne de symptômes tels que perte de la sensation de plaisir, absence d’intérêt pour ce qui en avait avant, culpabilité, fatigue physique sans effort particulier, lassitude, irritabilité, angoisse, etc. 

Non traités, ces troubles peuvent s’accentuer avec le temps. 

Il existe pourtant des exercices simples pour vous aider à lutter contre ces différents symptômes de la dépression. 

C’est pour cela que la sophrologie est de plus en plus reconnue comme un complément efficace à la prise en charge de la dépression par un psychologue ou un psychiatre. 

Pour rappel, la dépression est une maladie qui doit être traitée par une psychothérapie et, éventuellement, à l’aide d’antidépresseurs. 

Cependant, le recours à la sophrologie comme thérapie d’appoint est de plus en plus fréquent, quel que soit le stade d’évolution de la dépression. 

En effet, par la recherche consciente du bien-être et de la confiance en soi, la sophrologie caycédienne agit positivement sur le corps et sur l’esprit. 

De plus, elle ne pose aucune restriction d’âge ou de performance physique et peut donc offrir ses bienfaits à tout le monde. 

Enfin, parce que votre bien-être est ce qui prime, la démarche sophrologique s’adapte exactement à vos besoins et prend en considération toutes les spécificités liées à votre état. 

Grâce à des exercices adaptés à votre situation, vous retrouverez du plaisir à mener vos activités quotidiennes, et votre fatigue physique comme votre lassitude psychologique disparaîtront au fil des séances et de votre pratique. 

Alors n’hésitez pas à en discuter avec votre psychologue ou psychiatre traitant et à vous renseigner auprès d’un sophrologue. 

Car avec la sophrologie, le bien-être est à votre portée.